Simon Quéheillard, "Des choses comme ça", vidéo, 4'10'', 2012, Production Khiasma - capture

1 artiste / 3 vidéos

Projection Simon Quéheillard

À VENIR

L’artothèque poursuit son travail de sensibilisation autour de la vidéo contemporaine, un art qui ne cesse d’inventer de nouvelles formes et qui gagne tous les domaines de création. Lors des deux soirées annuelles, un artiste vidéaste est invité à présenter une de ses œuvres et deux vidéos choisies par ses soins dans la collection d’un FRAC de Nouvelle-Aquitaine. Un échange avec l’artiste suit ces projections.

Le travail de Simon Quéheillard s’articule autour de différentes pratiques : vidéo, photographie, objets, écriture. Partant chaque fois d’un principe physique et de ses variations, ses recherches se sont déroulées à travers des « films à protocoles », comme instruments d’observations, proches d’une expérience scientifique. À partir du vent, des mouvements de la foule, des flaques d’eau, ou des infrastructures techniques, un détail insignifiant ou un lieu précis lui permettent chaque fois de développer une dramaturgie. Il présente ici 3 vidéos aux séquences très courtes, datées de 2003, 2012 et 2021, ainsi que deux vidéos choisies par l’artiste dans les collections du Frac Nouvelle-Aquitaine Méca.

Vidéos de Simon Quéheillard :

« Ce que j’ai sous les yeux », 8′ 40 », 2003
Une vision des flaques d’eau à travers le principe du révélateur photographique.

« Tout reprendre à partir d’ici », 3’40 », 2021
Une table. Une main. Des gestes enseignent la perception.

« Des choses comme ça », 4′ 10 », 2012
Production Khiasma
Dans le film « Des choses comme ça », des objets délaissés tels que des cartons d’emballages, papiers journaux, cannettes ou bouteilles de plastiques vides, sont jetés aléatoirement au sol sur les trottoirs des rues de Paris. D’une séquence à l’autre, tous les objets apparaissent comme ça, un à un, dans l’espace du cadre de la caméra. Le film est le lieu d’une apparition.

Le site de l'artiste